Ottoprod Inc. présente fièrement  
Icône sur smartPhone/Tablette ?
Panier Créer un compte Connexion
se souvenir de moi
mot de passe oublié ?
Accueil Auteurs Anciens numéros Nos partenaires Pourquoi ?   Inscrivez-vous
 (74) 

 

1 Sélectionnez les anciens numéros que vous souhaitez ajouter à votre collection.
2 Cliquez sur l'un des boutons "ajouter au panier". (Le tarif au numéro est de 1,50 euro.)
3 Une fois dans votre panier, finalisez votre achat.

 

 

 

Abstention massive, vote sanction... face à ce revers fracassant nous prenons nos responsabilités et décidons dès aujourd'hui de nous retirer de la vie numérique. Blague à part, on s'est beaucoup amusés depuis le lancement de la revue il y a un an et demi déjà à essayer de vous faire rire tous les mardis, et on préfère s'arrêter avant de perdre ce plaisir. Ce numéro 74 clôt donc l'expérience Mauvais Esprit.

A bientôt sans doute, ailleurs.


Ce numéro est gratuit : incrivez-vous pour pouvoir en profiter
 
 

Pas d'états d'âme post électoraux chez Mauvais Esprit. Pas de premier tour, pas de débat stérile, pas de grosse blonde pérorante. Et tout ca pour la simple et bonne raison que la démocratie, ce luxe superfétatoire petit bourgeois, n'a pas cours par ici, depuis que la revue a été annexée semaine après semaine depuis le numéro un par notre bien aimé et cher Guide Sublime. Du despotisme de qualité bon teint et bon enfant où seuls les opposants au rire sont châtiés.


Ce numéro est gratuit : incrivez-vous pour pouvoir en profiter
 
 

Du cuir, des cochons, des va-et-vient, des petites graines, une grossesse, une naissance, des jumeaux et pour finir la mort... finalement il y a une logique sous-jacente dans ce nouveau numéro pourtant hétéroclite au premier regard. Alors on va dire que c'est fait exprès, que ça a été vachement pensé en amont, parce que oui Madame, ce n'est pas parce que nous faisons de l'humour avec des petits mickeys que nous sommes dépourvus de toute ambition intellectuelle. Non mais.


Ce numéro est gratuit : incrivez-vous pour pouvoir en profiter
 
 

"N'importe quoi... je comprends vraiment rien à ce truc !... Des plantes qui parlent, quel art dégénéré ! Et le Guide Sublime là, non mais vraiment quelle couille molle, ça se voit qu'il n'a pas fait appel au bon conseiller... mais bordel comment je fais pour quitter cette page maléfique ?!!" Patrick Buisson a visiblement laissé son dictaphone allumé alors qu'il traînait sur internet. Il n'a semble-t-il pas goûté l'humour Mauvais Esprit, et voyez-vous, ça tombe bien. Il y a des lecteurs qu'on préfère ne pas avoir.


Ce numéro est gratuit : incrivez-vous pour pouvoir en profiter
 
 

A force de croiser ces derniers jours autour de nous des gens qui partent en vacances, d'autres qui en reviennent avec la marque de bronzage autour des yeux ou la jambe dans le plâtre, on s'est dit qu'on pouvait aussi s'offrir le luxe d'une semaine de congés (non) payés. On vous propose donc un numéro spécial, petit florilège de gags parus à la rentrée dernière, dans des numéros payants à l'époque. Bonne lecture !


Ce numéro est gratuit : incrivez-vous pour pouvoir en profiter
 
 

Et voilà le numéro 69 ! On entend déjà d'ici les rires graveleux de ceux qui s'attendent à un numéro à thème et à de la blague facile. Mais pas de ça chez nous, non, nous avons une ligne de conduite. Tout comme en amour il faut savoir surprendre, en humour nous pensons qu'il faut prendre le lecteur par le flan (et non par derrière, on le répète ce n'est pas un numéro à thème) quand il nous attend par devant.


Ce numéro est gratuit : incrivez-vous pour pouvoir en profiter
 
 

Parapléjack pour la descente, Guide Sublime au patinage artistique, le Tueur au biathlon, Santiago pour le ski acrobatique, Monsieur Luc au curling, on avait clairement toutes nos chances de médailles pour les jeux d'hiver de Sochi. Mais voilà, les autorités russes nous ont refoulés à la frontière. Nous avons dû leur faire peur. Nous vous invitons donc à protester et à les huer avec nous derrière vos écrans de télé et d'ordinateur. Hou !


Ce numéro est gratuit : incrivez-vous pour pouvoir en profiter
 
 

Un peu plus et vous aviez droit à un numéro "tous à poil". Pas spécialement pour défendre le livre que d'autres savent finalement mieux promouvoir, mais plutôt pour espérer profiter du savoir-faire d'attaché de presse de Jean-François, de Jeff pour les intimes. On s'est donc déshabillé et regardé dans la glace. Et on s'est rhabillé tout de suite. Nous ne pouvions pas imposer cette vision à nos lecteurs. Contrairement à certains, nous allons donc rester dans notre domaine de compétence.


Ce numéro est gratuit : incrivez-vous pour pouvoir en profiter
 
 

Si vous pensez croiser un zombie cette semaine dans la rue, deux options s'offrent à vous. Soit c'est un reliquat égaré de la manif pour tous, au cerveau déshydraté. Nous vous invitons à passer votre chemin, vous ne pouvez plus rien faire pour lui. Lui-même sait qu'il se dessèche inexorablement même s'il n'ose pas l'avouer en public. Soit c'est un auteur de BD qui revient de quatre jours à Angoulême. Là non plus pas grand chose à faire. La faim finira par le faire rentrer chez lui et se remettre au travail.


Ce numéro est gratuit : incrivez-vous pour pouvoir en profiter
 
 

Et voici le retour annuel de la grande messe angoumoisine de la bayday, transhumance croisée d'auteurs chevelus à l'hygiène suspecte, d'éditeurs habillés en peau de dessinateurs, de collectionneurs pré-retraités libidineux et, mine de rien, d'une foule de gens normaux qui viennent juste le temps d'un week-end contempler cette faune bigarrée. L'occasion pour nous de vous faire profiter, à vous qui n'étiez pas lecteurs de Mauvais Esprit l'an dernier, de quelques bonus faits pour l'occasion.


Ce numéro est gratuit : incrivez-vous pour pouvoir en profiter
 
 

Un éboueur, une pieuvre, un premier contrat, un envahisseur de l'espace, du latex, un bonhomme de neige, des boulons, un futur chômeur, un aigle royal, un fantôme, une sourde pas muette, et tout ça dans un seul numéro, ma bonne dame. Un choix unique, des prix imbattables et en plus c'est encore les soldes avec un numéro toujours aussi gratuit !


Ce numéro est gratuit : incrivez-vous pour pouvoir en profiter
 
 

Ce numéro 63 marque la fin du récit exotique de Nicoby, "Poète à Djibouti", qui nous aura accompagné pendant 18 semaines. Vous pourrez par ailleurs le retrouver bientôt en librairie, en vrai, en papier, avec une reliure et tout et tout. On y reviendra le moment venu. Et pour le reste, tout continue, Parapléjack atteint son 106ème strip, Guide Sublime son 124ème, pour ne citer que les plus endurants. Nul besoin donc d'annoncer de tournant libéral dans notre politique, on laisse ça aux présidents volages.


Ce numéro est gratuit : incrivez-vous pour pouvoir en profiter
 
 

Vu qu'on est le 7 janvier et que vous avez sans doute déjà été bombardés de voeux divers et variés, vous souhaitant bonheur, santé, prospérité, virilité pour certains, fécondité pour d'autres, on a décidé de faire court sur le sujet, et d'aller à l'essentiel : En 2014, bombe le torze !


Ce numéro est gratuit : incrivez-vous pour pouvoir en profiter
 
 

Bon allez, hop, 3 semaines de vacances. Oui, Mauvais Esprit s'offre le luxe suprême de prendre 3 semaines de congés non payés. Histoire de mieux digérer les excès alimentaires qui se profilent pendant les prochains jours. L'occasion également pour vous de profiter pleinement de ce numéro dodu et de découvrir (ou de redécouvrir) les bonus du numéro de noël de l'an dernier. Rendez-vous, après un petit régime smecta/citrate de bétaïne, l'an prochain, le mardi 7 janvier !


Ce numéro est dans votre collection.
 
 

C'est bientôt Noël, dites donc. Pensez à offrir Mauvais Esprit autour de vous, c'est gratuit. Ça vous laissera plus de sous pour vous faire vos propres cadeaux, ceux qui vous feront vraiment plaisir et qui vous éviterons de passer le mois de janvier à poster des annonces sur ebay. Mais avant de célébrer la fête du meilleur mois de vente d'Amazon, célébrons comme il se doit, avec ce numéro, le 100ème strip de Paraplėjack, notre faiseur de miracles drôles hebdomadaires.


Ce numéro est dans votre collection.
 
 

Aaah l'annonce de la sélection du festival d'Angoulême 2014, climax de l'année pour les auteurs de BD intelligente... C'est toujours un moment que nous, auteurs de bande dessinée vulgaire, suivons d'un regard amusé. Soudain, un titre dans la sélection faisait tâche. Un livre drôle. Le plus drôle de l'année d'ailleurs : "Carnet du Pérou" de Fabcaro. Oui, le même Fabcaro qui fait ici ces strips vilains de Parapléjack. Bon, il ne gagnera sans doute pas le prix, puisqu'il fait appel à ce bas instinct qu'on appelle le rire, mais vous pouvez désormais le savourer avec l'aval d'un jury de bon goût.


Ce numéro est dans votre collection.
 
 

Et revoilà la neige pour certains, les premiers frimats, les arbres perdent une à une leurs feuilles ambrées, la nuit tombe à 17 heures. Remettez quelques buches dans la cheminée, enroulez vos mains autour d'un bon chocolat chaud. Il est maintenant temps de vous installer, une couverture sur les genoux, devant votre écran pour lire Mauvais Esprit. On n'est pas bien là ?


Ce numéro est dans votre collection.
 
 

Un numéro 57 un peu spécial avec une double dose de Guide Sublime qui décide pour se distraire de faire la guerre aux Etats-Unis de la République de Charles Charles, qui, lui, revient dans la revue pour un dernier baroud d'honneur. Pour panser toutes ces plaies, on vous convie à une consultation psy avec "Freud Power", nouvelle série forcément drôle présentée par Jorge Bernstein et Pinpin. Et, comme c'est valable depuis quelques semaines, c'est toujours gratuit.


Ce numéro est dans votre collection.
 
 
Le CO2 est la formule moléculaire du dioxyde de carbone, également appelé gaz carbonique ou anhydride carbonique. Aujourd’hui célèbre pour participer à l’effet de serre, il s'avère également indispensable, grâce aux végétaux qui le recyclent lors de la photosynthèse pour libérer l’oxygène. Mais bon, on s’en fout un peu de tout ça en fait. CO2, c’est surtout dorénavant une série farfelue de Marine Blandin, qui dévoile la vie intime de plantes d’intérieur. Car oui, ne l’oublions pas, les végétaux ont eux aussi le droit de rire avec de la bande dessinée drôle !

Ce numéro est dans votre collection.
 
 

En l'espace de deux semaines, la bayday s'est retrouvée propulsée au centre de la société. Le dernier Astérix a envahi les caddies des ménagères et les papiers de journalistes qui ne l'avaient pas lu. Quelques Bretons ont décidé de rendre hommage au Grand Schtroumpf en arborant fièrement son bonnet rouge dans la rue. Ce consensus est dangereux ! Il devient urgent de réagir, de rappeler que la bayday reste l'apanage de sales mômes, et, pour ça, rien de tel qu'une bonne dose de Mauvais Esprit.


Ce numéro est dans votre collection.
 
 

2ème livraison de la saison 2, ce numéro 54 marque l'arrivée de deux nouveaux auteurs au sein de l'équipe. Avec d'un côté le quotidien fleuri d'un tueur à gage, signé Jean-Christophe Mazurie. Et de l'autre côté, du numérique pur avec "10 images seconde" de Duanra, où le format gif est constitutif du gag, et n'est donc pas là uniquement pour faire joli. Et, n'oubliez pas, c'est bien entendu une nouvelle fois gratuit !


Ce numéro est dans votre collection.
 
 

Mauvais Esprit 1.0 est mort, vive Mauvais Esprit 2.0 ! Mauvais Esprit souffle sa première bougie et pour fêter ça, la revue change de formule et devient gratuite à compter d'aujourd'hui. Ce numéro anniversaire est pour l'occasion enrichi avec l'équivalent de 40 pages de bande dessinée. Il n'est même plus nécessaire de se créer un compte pour lire la revue. Tous les gags des nouveaux numéros sont accessibles directement depuis le sommaire. Mauvais Esprit, encore plus de bits, de short et de huhu !


Ce numéro est dans votre collection.
 
 

Avant dernier numéro de la première saison, nous avons apporté tout notre soin à vous offrir un numéro 52 de haute vo… ah, une seconde... on frappe à la porte. Oui ? C’est bien ici Mauvais Esprit, oui... non mais attendez, ne forcez pas la porte, c’est quoi ces manières !! Ohlà Oh, on se calme ! C’est quoi ce délire, rangez ce flingue ! Attendez, attendez… on a 27 euros cinquante. Tenez, prenez tout, c’est tout ce qu’on a… M... mais, qu’est-ce que vous voulez ? Non, pas les genoux ! Nooooooonnn ! Bang bang !

 


Ce numéro est dans votre collection.
 
 

Alors, comme ça, on ne pourrait plus dire que le FN est d'extrême-droite... On peut même être poursuivi en justice pour ça. C'est un peu comme si les mathématiques se trompaient depuis des millénaires, comme si Jean-Marc Ayrault avait du charisme, comme si le capitalisme était humaniste ou comme si Mauvais Esprit n'était pas drôle. Eh bien, rassurez-vous, à la lecture de ce numéro 51, vous pourrez vérifier que les révisionnistes compulsifs restent bien dans leur terrier, là-bas, tout au fond à droite.


Acheter ce numéro (1.50 €)
 
 

Et voilà le numéro 50 de Mauvais Esprit ! Soit l'équivalent, côté auteurs, d'un peu plus de 1000 pages de bande dessinée drôle, 3300 litres de café, 5 tendinites, 570000 cheveux perdus... et comme c'est la semaine des chiffres ronds et des choses qui sont parfois bien faites, "Guide Sublime" de Fabrice Erre fête son 100ème gag en ce 1er octobre. Et tout ça toujours à partir de la somme modique de 75 centimes le numéro !


Acheter ce numéro (1.50 €)
 
 

Ce matin, après un réveil mal entendu, vous avez bu votre café trop vite et vous êtes brûlé la langue. Vous avez couru jusqu'à l'arrêt du bus pour le voir partir sans vous attendre alors que vous n'étiez plus qu'à 20 mètres. Vous avez dû, comme tous les jours, faire la bise à la collègue qui pique et supporter la conversation des commerciaux autour de la machine à café. Mais tout n'est pas perdu. Offrez-vous quelques minutes de répit avec ce nouveau numéro de Mauvais Esprit !


Acheter ce numéro (1.50 €)
 
 

Cette semaine nous vous invitons à un voyage. Pas un voyage de prospectus de supermarché aux couleurs en plastique. Non, un voyage mystique, initiatique, social, à la découverte de la quintessence du raffinement ch'ti. A la rencontre de Jack Lafrite. Et au cours de ce voyage, outre les douze autres étapes de ce numéro, vous pourrez aussi apercevoir, au détour d'un gag, la participation exceptionnelle et furtive de Maître Daniel Goossens. Allez, c'est parti !


Acheter ce numéro (1.50 €)
 
 

Les amis, c'est la guerre. Tout le monde s'accorde pour dire que soit on la fait, soit elle continue. A notre droite la bêtise, à notre gauche la connerie, devant le calcul, derrière les intérêts. On est cernés. La déprime et le stress gagnent chaque jour un peu plus. Mais, rassurez-vous, tout n'est pas perdu. Il reste un petit îlot de résistance, qui se réunit clandestinement tous les mardis derrière son écran, et pour le joindre, rien de plus simple : abonnez-vous !


Acheter ce numéro (1.50 €)
 
 

En ce jour funeste de rentrée scolaire, nous avons une pensée émue pour notre camarade et professeur Fabrice Erre qui doit retrouver, nous l'imaginons le pas hésitant, quelque peu trainant, le chemin de sa salle de classe. Gageons néanmoins, à titre de consolation, qu'il saura y trouver matière fraiche et féconde pour nourrir la bêtise abyssale de Guide Sublime. Courage camarade !


Acheter ce numéro (1.50 €)
 
 

Pour poursuivre sur la lancée de la rentrée, deux nouveaux auteurs embarquent dans l'équipage de Mauvais Esprit. Nicoby, grand conteur de plans improbables, vous racontera au fil des semaines son épopée de "Poète à Djibouti". Virginie Vidal, quant à elle, vous fera aimer les mollusques et crustacés en tous genres avec "Les amis de la mer", et nous permet accessoirement de nous rapprocher de notre objectif d'atteindre la parité auteur/auteure pour 2025.


Acheter ce numéro (1.50 €)
 
 

Voilà que se met à sonner le glas de la fin des congés payés pour les quelques chanceux qui ont encore un emploi aujourd'hui. Pour vous aider à supporter les journées interminables de reprise, Mauvais Esprit revient en force avec le plein de nouveautés et de gags inédits. On attaque cette semaine avec deux belles nouvelles séries - Paradoxes de François Ravard et Real Jim de Pochep, en attendant mardi prochain pour d'autres surprises réjouissantes.


Acheter ce numéro (1.50 €)
 
 

Voici donc le 4ème et ultime mini best-of de l'été de Mauvais Esprit. On réattaque de plus belle dès mardi prochain avec plein de nouvelles jolies choses exclusives rien que pour vos beaux yeux. Si vous avez découvert et aimé la revue avec ces mini best-of estivaux, pensez à vous abonner (à partir de 75 centimes le numéro, bref trois fois rien), Mauvais Esprit ne vit que grâce à ses lecteurs !


Ce numéro est dans votre collection.
 
 

Marre des coquillages et crustacés ? Des Robert en marcel, des barbecues au rosé ? Des collègues écrevisses qui reviennent de vacances avec leurs mycoses et leurs diaporamas ? De ceux qui vont y partir après s'être plaints tout juillet de partir si tard ? Des programmes télé et radio au rabais ? Des journalistes intérimaires devenus météorologues ? Des hausses de tarif annuelles ? Ce troisième mini best-of de l'été de Mauvais Esprit est fait pour vous ! Et en plus, il est lui aussi GRATUIT !


Ce numéro est dans votre collection.
 
 

Entre une limonade issue du commerce équitable bien fraiche et une coupe de glace à la vanille de Madagascar bio (oui, nous n'imaginons pas nos lecteurs céder à la facilité du rosé aigre ou de la bière éventée à l'ombre des parasols), vous reprendrez bien une tranche supplémentaire et gratuite de Mauvais Esprit ? Ca tombe bien, cette semaine nous poursuivons notre opération d'été avec le deuxième mini best-of GRATUIT !


Ce numéro est dans votre collection.
 
 

Ca y est, c'est enfin l'été. Et de terribles menaces, le soleil, la canicule, apparaissent. Rien de tel que de rester chez soi à l'abri de ces fléaux. C'est donc dans un souci de santé publique que nous entamons pour les 4 prochaines semaines la publication de mini best-of GRATUITS (oui, on le met en majuscules, ce mot est paraît-il magique). L'occasion pour nos lecteurs habituels de patienter en attendant une rentrée en fanfare, et pour les autres de découvrir un peu plus notre mauvais esprit.


Ce numéro est dans votre collection.
 
 

Les auteurs c'est comme la terre. Il faut savoir les mettre en jachère pour qu'ils repartent de plus belle pour une nouvelle saison. C'est aussi l'occasion de laisser des parcelles de jeunes pousses, comme Cubi, Lénaïc Vilain, Joseph Safieddine et Clément Fabre, émerger et promettre une belle moisson. Parfois, l'éditeur-cultivateur peut, au détour d'un buisson, avoir l'agréable surprise de voir des plans plus mûrs, et un peu sauvages, tels Fabien Grolleau ou Pixel Vengeur, apporter leur lot de fruits gorgés de rires.


Acheter ce numéro (1.50 €)
 
 

Plus de 2 millions d'euros récoltés en quelques jours par l'UMP après avoir lancé une souscription sur internet... Il y a visiblement un bon paquet de gens prêts à perdre leur argent en soutenant financièrement des "responsables" politiques incapables de gérer le moindre budget. Bon, si ça peut être un argument, sachez que, nous aussi, nous sommes des quiches en compta. La différence notable c'est que si on vous fait rire, c'est exprès. Et c'est même garanti. Alors, choisis ton camp camarade !


Acheter ce numéro (1.50 €)
 
 

Hier soir, le rédacteur de ce petit édito a réalisé un triple strike d'affilée. Oui, bon, vous n'en avez certainement rien à faire, mais il fallait bien trouver un endroit pour graver dans le marbre de l'éternité de l'internet cet exploit personnel peu commun. Et sinon, si jamais vous cherchez de la bayday drôle et fraiche, sachez que vous toujours au bon endroit ici avec ce numéro 37 préparé avec amour et grâce. Et un triple strike d'affilée !


Acheter ce numéro (1.50 €)
 
 

Le Salon du Bourget vient de battre son record de chiffre d'affaires. Comme quoi certains gardent le goût de s'amuser, en ces temps de morosité, que ce soit avec un jet privé pour partir en week-end ou avec un drône pour aller bombarder de chez soi des gros vilains au loin. Pour rester dans cette dynamique entrainante, et bien plus modestement dans les moyens, vous pouvez continuer à vous amuser, vous aussi de chez vous, tous les mardis. A noter en prime l'arrivée de notre Vilain à nous dans ce numéro.


Acheter ce numéro (1.50 €)
 
 

Cette semaine, nous lançons un petit jeu autour de la rubrique de "devinettes hebdromadaires Animalrires" du duo Bernstein/Bedouet. Le premier ou la première qui trouve la solution aux deux dessins de cette semaine, en la postant sur notre page Facebook, gagne 3 mois d'abonnement gratuit à Mauvais Esprit. Bien entendu ce jeu est réservé à nos fidèles lecteurs qui ont un abonnement en cours et dure jusqu'au lundi 24 juin à minuit. Que la force du huhu soit avec vous !


Acheter ce numéro (1.50 €)
 
 

Nous vous parlions il y a peu d'une tentative d'OPA ourdie par J. Bernstein. Après avoir résisté valeureusement aux coups de boutoir de relances inces- santes, nous dûmes plier pour ne pas rompre. Piqué au vif, M. Dubuisson, notre autre scénariste compulsif, mena une contre attaque en proposant moult scénarios à nos dessinateurs. Fort heureusement, les autres auteurs, complets eux, ceux qui savent dessiner ce qu'ils racontent, défendirent bec et ongle leurs prés carrés. Le résultat ? Un numéro riche comme jamais.


Acheter ce numéro (1.50 €)
 
 

L'UMP découvre 224 ans après la Révolution, dixit son président autoproclamé, "l'exercice démocratique". De son côté, le gouvernement dit de gauche réhabilite la doctrine du renoncement. Heureusement, pour quelques privilégiés un peu curieux (oui, vous là, derrière votre écran), il reste une valeur sûre, une valeur rare (et pourtant en l'occurence pas bien chère) : l'humour drôle. Continuez à lire Mauvais Esprit tous les mardis, il en va de la santé de vos synapses.


Acheter ce numéro (1.50 €)
 
 

De sa chaise, James invite les joueurs à démarrer la partie. Pochep s'étire et tente un ace d'entrée. Soulcié monte au filet et rejoint Priou en double. Bernstein joue les lignes pendant que Terreur Graphique les sniffe. Fabcaro se fait lober par un passing que Erre rattrape d'un revers slicé. Martin enchaîne par une amortie, smashée par Fabcaro, reprise de volée par Mathieu qui décroise dans le carré de service. Poupon grimpe sur PMGL, plonge et relance la balle que Dubuisson intercepte avec le manche de sa raquette. Et Boris Mirroir suit tout ça à la télé depuis son salon.


Acheter ce numéro (1.50 €)
 
 

Depuis quelques numéros, Mauvais Esprit semble sous le coup d'une OPA. Amicale ou hostile, il est encore trop tôt pour le dire. Non content d'envahir déjà le fanzine Fluide Glacial, un homme venu de nulle part et à l'identité suspecte, un certain Jorge Bernstein, soudoie nos dessinateurs, Terreur précédemment, James dans ce numéro, en les noyant sous des propositions de scénarios. Heureusement qu'il nous réserve ses meilleurs gags, à moins que ce soit une ruse pour nous endormir... L'avenir nous le dira.


Acheter ce numéro (1.50 €)
 
 

Aaah la quinzaine cannoise démarre cette semaine. Le tout-Paris descend dans le sud, découvrant une vie au delà du périphérique, pour jouer aux happy-fews et envahir les médias en parlant de films que personne, à part éventuellement eux s'ils arrivent à dessouler de la soirée de la veille, ne pourra voir. Triste culture... Heureusement, pendant ce temps là, vous pouvez d'un seul petit clic vous délecter de sous-culture populaire avec ce n°30 (diable, déjà !) de Mauvais Esprit. Rendons Cannes aux canards !


Acheter ce numéro (1.50 €)
 
 

Drôle d'ambiance pour un anniversaire, non ? Un an après, il y a comme un air lourd et morose qui plane au dessus de l'Elysée, allez savoir pourquoi... alors que ça fait plus de 6 mois qu'il auraient pu égayer leurs mardis avec Mauvais Esprit, ce qu'ont bien compris, eux, nos lecteurs. Du coup, on remet le couvert une nouvelle fois, avec notamment comme nouveauté "La bricole existentielle" de Joël Legars, et on ne peut donc que les conseiller de s'abonner derechef, qu'il le fasse au moins pour la Frrrrance.


Acheter ce numéro (1.50 €)
 
 

Certains d'entre vous s'étonnent parfois de ne pas recevoir de nouvelles de notre part par mail. Et c'est normal. Nous ne sommes pas des spammeurs fous et n'envoyons de mails qu'à ceux et celles qui sont inscrits à la newsletter, qui consiste essentiellement à annoncer les nouveaux numéros. Nous n'avons en effet pas vocation à plomber les boites mail des inscrits. Donc, si vous voulez être tenus au courant des actus Mauvais Esprit : inscrivez-vous à notre newsletter, ce n'est pas douloureux.


Acheter ce numéro (1.50 €)
 
 

Et voilà, 6 mois de bits, de short et de huhu. Avec ce n°27, Mauvais Esprit fête ses 6 mois d'existence. Autant dire une éternité sur internet. Merci à nos abonnés de nous soutenir depuis le début, dans cette expérience un peu folle. Pour célébrer ça, le numéro de la semaine, en plus d'être gourmand, croquant et gonflé au bonus, est GRATUIT, OFFERT et DONNÉ !

3 raisons imparables pour le lire et le partager autour de vous, et accessoirement de vous abonner pour lire les prochains numéros.


Ce numéro est dans votre collection.
 
 

Cette semaine, en plus de retrouver vos rubriques habituelles, nous vous invitons à vivre une expérience, à la fois oubapienne et drôle (comme quoi c'est possible) avec le Grand Peuple Américain signé des mystérieuses Twin Towers. Et pour ceux qui ne sauraient pas ce qu'est l'Oubapo, faites un tour par là. Et sinon, on vous prépare un petit truc spécial pour la semaine prochaine, mais chut hein, on fait comme si on n'avait rien dit.


Acheter ce numéro (1.50 €)
 
 

Le saviez-vous ? Oui, sans doute, mais dans le doute autant enfoncer les portes ouvertes, vous pouvez nous suivre (presque) au quotidien faire notre pub éhontée sur notre page facebook ou sur twitter. Vous pouvez même y laisser un petit mot, réagir à ce que vous avez lu, y dénoncer un voisin, etc, c'est fait pour ça. On vous laisse lire tranquillement maintenant et découvrir notamment "l'histoire du Rock" racontée avec toute sa science universitaire par Fabcaro. On file, on a une valise à déposer en Suisse.


Acheter ce numéro (1.50 €)
 
 

"Monsieur Luc sera incarné par Franck Dubosc à l'écran", "nous fêtons notre 10000ème abonné", "Miracle à Lourdes : Parapléjack remarche !"... Ouf. A un jour près, le 1er avril tombait ce mardi. On échappe à l'humiliation publique de se plier à la tradition en mettant en une un gag moisi. Nous avons une pensée émue pour nos amis journalistes qui, eux, n'ont pas eu d'autre choix que de s'exécuter. Oublions ces errements et recentrons-nous sur le métier avec ce numéro 24 et l'arrivée dans l'équipe de Vincent Lévêque.


Acheter ce numéro (1.50 €)
 
 

Le présent n'existe pas. Ce n'est que le moment imperceptible où le futur se transforme en passé. Le passé, par essence, n'existe plus, s'avère plutôt nocif (la nostalgie, tout ça) et devient flou avec l'âge. Ne reste donc plus que le futur, qui bien qu'incertain, existe bel et bien lui. Pour en faire l'expérience, jettez un coup d'oeil rapide au dernier mot de cet édito et, pouf, vous aurez fait l'expérience d'un voyage temporel. Comme quoi, le futur c'est maintenant (nouvelle rubrique de cartoons que vous retrouverez régulièrement).


Acheter ce numéro (1.50 €)
 
 

Nous partîmes cinq cents, mais par un prompt renfort, nous nous vîmes trois mille en arrivant au port USB. Poudoum Kssss. Ok ok, les chiffres sont peut-être un peu extrapolés... Mais si nous sommes toujours là dans cette bataille du numérique, c'est grâce à vous, chers amis lecteurs et abonnés. N'hésitez d'ailleurs pas à parler de Mauvais Esprit autour de vous, à évangéliser les masses, à les sortir de l'enfer des blogs et de l'humour radiophonique. C'est pour la cause de la cosette caustique. Poudoum ksss.


Acheter ce numéro (1.50 €)
 
 

Pas le temps de vous concocter un édito aux petits oignons, on vient d'être convoqués en urgence au conclave pour élire notre nouveau pape. Le devoir nous appelle. Mais on ne vous abandonne pas totalement et, pour vous occuper pendant la semaine à venir, on vous laisse avec un numéro 21 bien dodu. A noter le premier épisode de la nouvelle série de Terreur Graphique - "la Bayday pour Aveugles et Mal-voyants" - qui va faire siffler quelques oreilles dans le landerneau des illustrés.


Acheter ce numéro (1.50 €)
 
 

Nous allons sans doute, et nous ne le regrettons pas, en décevoir certains, ceux qui avaient parié que nous ne passerions pas l'hiver. Certes l'hiver est encore là pour quinze jours, mais voici déjà les premiers rayons de soleil qui font la une des journaux télévisés et qui portent avec eux le numéro 20 de Mauvais Esprit. Pour fêter ce chiffre rond, nous vous offrons le papermug Mauvais Esprit, l'ustensile ultime pour habiller avec classe votre bureau, à découvrir dans les bonus et à télécharger ici en version imprimable.


Acheter ce numéro (1.50 €)
 
 

En ces temps troubles de crise sanitaire doublée de crise économique et triplée de crise de ce que vous voulez, il est bon de pouvoir revenir aux fondamentaux qui mettent tout le monde d'accord : la guerre du Vietnam. Et, avouez que ça tombe bien, Fabcaro et Gilles Rochier nous proposent cette semaine une toute nouvelle série qui répond au doux nom de "Saïgon71". Et en prime, gâtés que vous êtes, Pascal Jousselin nous gratifie également d'un nouveau projet aux petits oignons. La vie est parfois bien faite.


Acheter ce numéro (1.50 €)
 
 

La semaine dernière, nous avions la tête en partie dans les chiffres, histoire de faire notre petit bilan perso d'un peu plus de 3 mois de Mauvais Esprit. Au delà des chiffres qui finissent avec des euros derrière (et qui sont accessoires puisque nous sommes des Artistes avant tout, c'est bien connu), ce premier trimestre a représenté une production de plus de 380 gags, soit un équivalent de 200 pages de bande dessinée. On sait donc ce qu'il nous reste à faire pour les prochains mois : garder le cap !


Acheter ce numéro (1.50 €)
 
 

"C’est très important parce que la bande dessinée est un art populaire et une manière de faire lire les enfants" nous informe notre Ministre de la Culture de Masse. Quelle discrimination ! Et les adultes ? N'ont-ils pas le droit, eux également, d'apprendre à lire avec la bande dessinée ? Sont-ils condamnés aux lectures arides et tristes et à téléfoot ? L'accès à la culture drôle doit être un droit inaliénable pour les adultes. Telle sera notre mission chaque mardi !


Acheter ce numéro (1.50 €)
 
 

Retour d'Angoulême, le dos courbé, les paupières lourdes mais regonflés à bloc. Merci à tous ceux qui sont venus nous voir et qui nous ont exprimé leurs encouragements lors des multiples rendez-vous. Et bienvenue à nos nombreux nouveaux lecteurs qui nous rejoignent après le coup de projecteur de ces derniers jours et qui nous permettent d'envisager l'avenir sereinement. Bon, trêve de bons sentiments, il est grand temps de reprendre une bonne dose de Mauvais Esprit avec ce nouveau numéro !


Acheter ce numéro (1.50 €)
 
 

A l'occasion du festival d'Angoulême, on vous invite à profiter de la "Mauvais Esprit Happy Week"*,  une offre exceptionnelle du 29 janvier au 4 février 2013 avec 50% de réduction sur l'abonnement de 4 semaines, soit 2 € au lieu de 4 €, ce qui fait donc le numéro au prix quasi indécent de 50 centimes ! N'attendez pas pour en profiter, ça ne dure qu’une semaine

Et que nos lecteurs déjà abonnés se rassurent, l'offre est cumulable avec leur abonnement en cours et permet donc de le prolonger de 4 semaines. * Offre limitée à un achat par compte.

Acheter ce numéro (1.50 €)
 
 

Le numérique, c'est demain, c'est aujourd'hui.

Le numérique, c'est prendre en main son destin de consommateur, être en interaction, agir sur son quotidien.

Comme, chez Mauvais Esprit, nous voulons être à la pointe du service et de la technologie, nous vous proposons aujourd'hui en bonus notre toute première rubrique interactive, où vous n'êtes plus simple lecteur mais avant tout acteur. Le numérique vaincra !


Acheter ce numéro (1.50 €)
 
 

Après un week-end qui a vu le parfum de la naphtaline envahir les artères de nos villes, il est grand temps de pouvoir respirer à nouveau un air frais et impertinent. Et, comme les choses sont finalement bien faites, voilà qu'un nouveau numéro de Mauvais Esprit paraît. Quelle heureuse coïncidence ! Quant à la question qui nous taraudait mardi dernier, nous remercions les trois lecteurs qui ont eu la bonté de nous signaler qu'ils lisaient bien ce petit texte, que nous continuerons donc à vous infliger à chaque parution.


Acheter ce numéro (1.50 €)
 
 

Une question nous taraude depuis quelques numéros... prenez-vous la peine de lire ce petit texte d'accroche habituellement plein d'esprit et d'arguments commerciaux imparables, ou vous précipitez-vous directement sur les rubriques dessinées en bons lecteurs de bédé allergiques à la vue d'un caractère d'imprimerie ? Dans le doute, étant donné l'heure tardive à laquelle nous bouclons, nous allons nous coucher. Bonne nuit lecture !


Acheter ce numéro (1.50 €)
 
 

Ah le 1er janvier et son lot de bonnes résolutions à prendre... et à oublier dans l'heure qui suit. Difficile d'échapper à cette coutume un brin désuète.

Nous allons cependant y déroger. Non pas en ne prenant aucune bonne résolution, mais bien en en prenant une et en nous y tenant coute que coute, à savoir continuer à vous apporter un bon bol d'humour drôle et frais chaque semaine.

Nous vous souhaitons donc Mauvais Esprit et bonne année !
 


Acheter ce numéro (1.50 €)
 
 

La semaine dernière nous fêtions déjà Noël en avance avec un numéro double pour nos lecteurs abonnés. Cette semaine nous avons une pensée pour vous, oui vous qui n'êtes pas encore abonné (c'est à se demander ce que vous attendez...) en vous proposant un numéro gratuit présentant un florilège des numéros 3 à 8. Nous aurions pu employer l'expression quelque peu frustre de "best of'', mais comment faire un "best of" quand, en toute modestie décomplexée, tout est bon ? [Que nos amis abonnés se rassurent, ce numéro gratuit ne compte bien entendu pas dans leur abonnement]


Ce numéro est dans votre collection.
 
 

Bon, ok, le Père Noël n'existe pas. Et la fin du monde n'est pas encore pour tout de suite. Malgré tout, nous souhaitions respecter les racines commerciales de l'Europe en cette période festive de début d'hiver. Et donc, ce n'est pas un, ni deux ou trois bonus que nous vous offrons pour ce numéro spécial Noël, mais douze bonus ma bonne dame, et tout ça pour le même prix. Ce qui, d'après les calculs de nos experts, en fait un numéro double. Cette année Noël aura donc une bonne raison d'être joyeux.


Acheter ce numéro (1.50 €)
 
 

A l'heure de rédiger ce petit édito, deux options s'offraient à nous : soit écrire un texte impertinent, plein de verve, histoire de montrer combien nous pouvons être spirituels, soit trouver des formules choc aux relents commerciaux assumés, pour convaincre les quelques malheureux qui ne sont pas encore abonnés. Nos yeux se sont alors posés sur le sommaire en image et il nous a semblé suffisamment éloquent (avec en prime l'arrivée de Ben Dessy, tout récent lauréat des Golden Blog Awards). Enjoy!


Acheter ce numéro (1.50 €)
 
 

Un peu de sang neuf avec ce numéro 7. Faites connaissance avec Parano, Déprimo et Macho, les trois "Drague-Misères" de Thomas Mathieu dans leurs (mes)aventures sentimalo-pathétiques. Apprenez également à briller en société en révisant "L'histoire mexicaine de la France", nouvelle série du duo de choc et de charme B-gnet/Fabrice Erre. Et comme, chez Mauvais Esprit, on ne se lasse pas de vous offrir des bonus, on vous en met deux pour la peine. Emballé, c'est pesé !


Acheter ce numéro (1.50 €)
 
 

Ne nous voilons pas la face. La concurrence est rude sur le marché de l'humour. Depuis un peu plus d'une semaine, l'UMP, premier parti comique de France, a visiblement décidé d'éradiquer toute concurrence en occupant le terrain en permanence, l'humour troupier se disputant à la farce. Nous leur laissons bien volontiers la palme du ridicule. Mais, pour le reste, nous sommes de retour et ripostons pour reprendre notre première place avec un numéro 6 à l'épreuve de tous les coups bas.


Acheter ce numéro (1.50 €)
 
 
Déjà le numéro 5 de Mauvais Esprit, mine de rien ! Et pendant ce temps-là, Terreur Graphique nous revient du festival de St-Malo tout auréolé de son prix Coup de Cœur 2012. Ca y est, nous l'avons notre star incontestée au sein de la revue ! 
L'occasion d'inaugurer avec la Terreur notre toute première interview, une mauvaise interview forcément, avec un travail journalistique qui n'aura aucun mal à complexer les professionnels de la profession.
 

Acheter ce numéro (1.50 €)
 
 

Plus compétitif qu'un rapport Gallois, plus sexy qu'un ministre en marinière, plus sauvage qu'un duel de coqs UMP, voilà déjà le numéro 4 de Mauvais Esprit pour enfin bien commencer la semaine, après un lundi forcément contrariant. Ne ratez d'ailleurs pas le nouveau bonus qui relate les états d'âme d'une charmante lectrice et toute la bonne volonté dont nous pouvons faire preuve pour répondre à ces questionnements. Si vous découvrez la revue avec ce numéro, sachez que les numéros 1 et 2 sont toujours gratuits.


Acheter ce numéro (1.50 €)
 
 

Voici donc le numéro 3 de Mauvais Esprit. L'instant de vérité. Le saut dans le vide, L'épreuve du feu. Après les deux premiers numéros gratuits, il vous faudra désormais vous abonner pour lire les nouvelles parutions... oui, il y a parfois des choses moins agréables que d'autres à annoncer dans un édito. Mais, sachez-le, vous ne regretterez pas votre micro-investissement. Et pour vous le prouver, on vous rajoute aux 12 rubriques habituelles un tout premier bonus. Et ce ne sera pas le dernier !


Acheter ce numéro (1.50 €)
 
 

Si vous êtes arrivé par hasard sur ce numéro 2, sachez que le numéro 1 est lui aussi offert. Il suffit de cliquer sur "anciens numéros" pour y accéder.

Si vous êtes revenu après avoir lu le premier numéro de la semaine dernière, soyez-en chaudement remercié. Et vous serez éternellement remercié si vous revenez dès mardi prochain pour reprendre votre dose hebdomadaire de Mauvais Esprit.


Ce numéro est dans votre collection.
 
 

Peur de s'engager, peur de l'inconnu, un numéro un pour un lecteur est parfois une épreuve intimidante. Rassurez-vous, nous avons pensé à vous ! Vous pouvez accéder GRATUITEMENT au contenu de ce tout premier numéro de Mauvais Esprit (et ce sera pareil pour le numéro de la semaine prochaine) et rire de bon coeur (ou discrètement si vous êtes au bureau). Juste une petite formalité : créer un compte – qui ne vous engage à rien (rassurez-vous, on vous dit!) - en cliquant sur le lien en haut à droite de la page.


Ce numéro est dans votre collection.
 
 
 
 

Contact - Presse - Mentions légales - Conditions générales de vente